Bonjour,

Le monde de l’entrepreneurial séduit de plus en plus de personnes dans le monde. Pourtant, même si cette aventure est passionnante et enrichissante, développer une entreprise est un vrai parcours initiatique, semé de difficultés, de périodes inconfortables et stressantes et d’erreurs…

Notamment lors du démarrage d’une entreprise, il est facile de commettre des erreurs et de tomber dans des pièges. Le manque de confiance en soi, les lacunes dans divers axes fondamentaux, les peurs, les croyances, etc. sont autant de pièges sur la route d’une jeune entrepreneuse.

Moi-même, quand j’ai débuté le métier de coach en 2012, j’ai commis plusieurs erreurs que je reconnais aujourd’hui. Des erreurs que je retrouve très fréquemment chez les femmes entrepreneurs que j’accompagne !

Aujourd’hui, j’aimerais vous partager mes 7 erreurs principales pour vous amener de belles prises de conscience et vous permettre de réaliser des réajustements dans votre entreprise. Car oui, certaines erreurs peuvent vous coûter cher et mener votre entreprise à sa fermeture !

Tout d’abord,, je vous invite à visionner le live que j’ai eu le plaisir de réaliser à ce sujet, il y a quelques jours. Puis, vous pourrez retrouver les points fondamentaux ci-dessous.

 

 

Avoir écouté les conseils des personnes de mon entourage

 

Lorsque j’ai débuté mon activité de coach, j’ai beaucoup écouté les conseils ( et les peurs, les croyances ) des uns et des autres, en particulier de mon entourage personnel et surtout professionnel. De ce fait, en suivant l’avis des autres, je me suis éloignée de mes valeurs, de ma mission, de ma vision, de ma propre essence… Je me suis totalement désalignée pendant quelques mois, en n’incarnant pas pleinement qui j’étais.

Par exemple, on m’a conseillé de cacher ou d’atténuer mon côté spirituel car, paraît-il, cela diminuait ma crédibilité, mon professionnalisme, aux yeux des autres. Alors que c’était ma différence, mon unicité, ma médecine !

De ce fait, en n’assumant pas mon essence véritable, j’ai eu tendance à ne pas attirer ma clientèle de cœur et les demandes de mes clientes n’étaient pas alignées à qui j’étais, à ce qui me faisait profondément vibrer.

De plus, j’ai pris pour vérités des croyances que j’ai dû ensuite déconstruire : « il faut 3 ans pour qu’une entreprise puisse générer de l’argent », « il faut d’abord voir petit et ensuite, agrandir sa vision », « il faut travailler dur pour réussir », « il faut vendre des séances à l’heure, à 60€ maximum »… Tant de croyances, de diktats, ont influencé la gestion et la croissance de mon entreprise ainsi que ma posture d’entrepreneuse.

En tant qu’entrepreneuse, il est important de toujours rester la seule décisionnaire, la reine de votre royaume, et de ne surtout pas donner votre pouvoir à un coach, un mentor, un formateur, un ami, un parent… Vous pouvez consulter et écouter les avis des autres car cela peut vous ouvrir à de nouvelles perspectives, mais rappelez-vous que vous restez souveraine de votre business. C’est VOUS la boss !

 

 

Ne pas avoir travaillé mon identité de marque

 

Au début de mon activité, je me suis cachée derrière le mot « Coach » car je n’avais pas encore travaillé mon identité de marque et mon positionnement unique. Pour dire la vérité, je ne savais même pas ce qu’était l’identité de marque, l’univers visuel… Tout cela m’était totalement inconnu ! Donc, quoi de plus facile que de se nommer coach ?

Des années plus tard, je me suis formée en identité de marque : j’ai créé un logo aligné, j’ai investi dans un beau site professionnel, j’ai travaillé mon univers visuel, j’ai peaufiné mon identité et ma manière de me présenter au monde, mes axes d’entreprise, mon message…

Construire mon identité de marque m’a vraiment permis de me propulser en avant, de développer ma visibilité et ma notoriété. C’est une des clés qui m’a permis d’être invitée en tant qu’experte dans des sommets et des académies francophones.

Votre identité de marque, c’est :

  • Votre identité, la manière de vous présenter au monde
  • Votre message, votre pitch
  • Vos différents axes d’entreprise
  • Votre univers visuel : vos photos, vos couleurs, votre typographie, vos pictogrammes, votre logo…
  • Vos valeurs
  • Les mots que vous employez
  • La vision et la mission de votre marque

Quelle identité voulez-vous assumer ? Quelle empreinte voulez-vous laisser sur Terre lorsque vous ne serez plus là ?

Il est essentiel de définir et clarifier votre identité de marque pour vous propulser et expanser votre entreprise.

 

7 erreurs que j’ai commises en tant que jeune entrepreneuse / Laurie Audibert, Coach pour Entrepreneurs

 

Ne pas avoir clarifié ma vision à court, moyen et long terme

 

Au démarrage de mon entreprise, je ne savais pas combien il était important de clarifier sa vision. Que ce soit la vision de mon entreprise, de ma marque, de ma vie personnelle… Certes, j’ai un côté assez visionnaire, mais clarifier sa vision en détails est un point essentiel !

Sans vision, j’ai perdu beaucoup d’énergie et de temps à m’éparpiller dans des actions, des collaborations, des stratégies business car :

PAS DE VISION = ÉPARPILLEMENT = PAS DE STRATÉGIE = PAS DE PLANIFICATION = PAS DE STRUCTURE = PAS DE FOCUS

Votre vision est primordiale pour avoir une ligne directrice, des projets clairs, et ainsi, poser des actions impactantes qui vont nourrir cette vision, qui vont vous permettre d’avancer. Chaque action de votre plan d’actions sera une étape de plus dans la direction souhaitée. Chaque décision sera prise en fonction de cette vision. Et toutes vos stratégies seront réfléchies pour manifester cette vision !

Imaginez un capitaine de bateau qui n’a aucune vision, aucune trajectoire, comment va-t’il pouvoir avancer ? Il risque de se perdre ou d’échouer sur une ile… Votre vision, c’est en quelque sorte votre boussole !

Voici 2 questions à vous poser pour clarifier votre vision :

  • Qui je serai et comment sera mon entreprise dans 1 an, dans 5 ans, dans 10 ans ?
  • A quoi ai-je envie que ma vie ressemble, dans 1 an, dans 5 ans, dans 10 ans ?

Bien sûr, notre vision évolue au fil du temps, de nos transformations. Il est donc nécessaire de l’ajuster régulièrement.

Plus vous clarifierez votre vision, plus vous irez vers ce qui est impactant, rentable et essentiel pour vous.

 

 

Ne pas avoir réfléchi à mon modèle d’affaires

 

Pendant mes premières années en tant que jeune entrepreneuse, je me suis épuisée à faire des séances à l’unité et à des prix bas parce que je n’avais pas un modèle d’affaires valorisant et rentable.

Un modèle d’affaires, c’est la structure, le modèle économique, d’une entreprise.

C’est une réelle réflexion sur  :

  • Les offres que vous proposez ; groupe, individuel, format court ou long, en ligne ou en présentiel, séance unique ou offre transformationnelle, programmes en ligne…
  • Le parcours que le client va faire au travers de vos offres
  • Vos tarifs : prix accessibles, prix premium…
  • Les canaux de revenus : services, produits, affiliation, revenus locatifs, etc…
  • Votre organisation, la manière de déléguer…

Il est important d’avoir un modèle d’affaires aligné, valorisant et rentable. Un modèle d’affaires qui vous permet de générer votre chiffre d’affaires rêvé !

 

7 erreurs que j’ai commises en tant qu' entrepreneuse débutante / Laurie Audibert, Coach business

 

Ne pas avoir investi dans de l’accompagnement stratégique avant 2018

 

Dans les premières années de mon activité de coach, j’ai choisi de me former à divers outils, notamment le coaching et l’énergétique… Ainsi, je possédais de solides savoir-faire dans ma pratique, j’étais une experte, mais j’avais oublié un point important.

Être entrepreneuse, c’est gérer plusieurs casquettes, c’est être multi-tâches ! Malheureusement, je n’étais pas formée en stratégie, en vente, ni en communication, ni même en obligations légales….

Quand j’ai pris conscience de mes diverses lacunes, j’ai décidé de consacrer un budget annuel pour me former en continu sur les stratégies business : les newsletters, le copywriting, la vente, le lancement des offres, le référencement, le marketing, etc… De plus, je m’entoure d’experts pour combler mes lacunes et acquérir de bonnes connaissances. Je vous recommande de suivre cet exemple !

 

 

Avoir attendu plusieurs années avant de faire des vidéos

 

J’ai attendu 2016 pour oser faire des vidéos et des lives sur mes réseaux sociaux. J’y suis allée pas à pas pour dépasser mes peurs du jugement, de la critique, de l’échec… Et petit à petit, j’ai commencé à avoir plus d’assurance, à améliorer mon éloquence et même à prendre du plaisir à connecter avec ma communauté.

Oser vous montrer en vidéo et/ou en live vous permettra :

  • De vous faire connaitre auprès des personnes qui vous suivent. Vos abonnés ont envie de vous voir, goûter à votre énergie, à votre façon d’être… Cela va aussi leur inspirer confiance, les rassurer.
  • De gagner incroyablement en visibilité et d’attirer plus de personnes ainsi que de belles opportunités de ventes, de collaborations, d’échanges… C’est un accélérateur de ventes et d’opportunités !
  • De connecter plus facilement avec votre clientèle de cœur et de les fidéliser.

 

7 erreurs que j’ai commises en tant que jeune entrepreneure / Laurie Audibert, Business Witch

 

Ne pas avoir su déléguer plus tôt

 

Durant mes premières années de jeune entrepreneuse, il m’est arrivé régulièrement de faire 100 heures de travail par semaine. Parce que j’avais besoin de tout faire moi-même et de tout contrôler. Et puis, je ne savais pas que c’était possible de déléguer ! En 2012, cela n’était pas aussi répandu qu’aujourd’hui !

J’ai commencé à déléguer une partie de mes activités en 2019. Et cela a joué considérablement sur mon bien-être et sur l’expansion de mon entreprise. Ainsi, j’ai pu me consacrer à mes tâches favorites, rentables, et déléguer ce qui n’était ni dans ma zone de génie, ni agréable pour moi.

Aujourd’hui, j’ai le plaisir d’avoir 2 adjointes. Cindy s’occupe de la partie administrative ( gestion des mails, facturation, écriture d’article, gestion de ma page facebook…). Et Diana s’occupe de la partie graphisme (création de visuels, reels, ebooks…).

J’ai également une photographe, Mélanie, pour mes shooting photos.

En déléguant une partie de vos activités, vous allez pouvoir dégager du temps pour :

  • Vous former et améliorer votre expertise
  • Travailler sur vous et sur votre entreprise
  • Maintenir une bonne hygiène énergétique
  • Vous concentrer sur votre cœur de métier et sur les activités rentables pour votre entreprise


A partir de 1500/2000
euros de chiffre d’affaires mensuels, il est judicieux de commencer à déléguer certaines tâches qui vous prennent énormément de temps et d’énergie. Cela aura un véritable impact sur l’expansion de votre entreprise.

Parmi ces 7 erreurs, laquelle est la plus parlante pour vous ? Et quelle micro action pourriez-vous mettre en place dès aujourd’hui ?

Vous souhaitez être accompagnée dans votre transformation et votre expansion ? L’accompagnement collectif Soul Business peut être une solution pour vous ! On débute le 11 mars cette belle aventure de 9 mois. Je reste disponible pour répondre à vos questions. 🙂

Excellente fin de semaine à vous.

Laurie.

Pin It on Pinterest

Share This