Bonjour,

Aujourd’hui, j’ai décidé de rédiger un article un peu spécial…

Il y a quelques temps, je comptais vous écrire un article sur les dérives du développement personnel et de la spiritualité ( les nombreux plagiats, les sommes astronomiques demandées pour des accompagnements ou des ateliers, les thérapeutes ou coachs ou psys incompétents et irrespectueux de leurs clients et de leur code de déontologie ou même ceux qui se prennent pour des gourous ou bien ceux qui s’inventent une vie, des compétences… ). Je peux vous assurer que j’ai énormément de choses à raconter suite à mes expériences et à tout ce qu’ont pu me relater mes clients. Je pense que je pourrais écrire un livre.

Bon, M6 s’est chargé de dénoncer ça pour moi, même si j’estime que l’émission était loin de coller à la réalité du métier de coach. Et puis, ils ont oublié de mentionner plein d’autres dérives tout aussi dangereuses ou pas vraiment éthiques.

J’ai d’ailleurs une copine, Céline, qui a écrit un fabuleux article à ce sujet: Quand Capital vomit le développement personnel. Je vous invite à prendre quelques minutes pour le lire.

En fin de compte, bien avant que soit diffusé ce reportage, j’ai décidé de ne pas écrire cet article. En fait, je suis allée assister à une conférence de Serge Boutboul, un homme remarquable. Le discours de cet incroyable monsieur était tellement juste, pertinent, intéressant, enrichissant. Il a évoqué les guerres d’égo dans le milieu du développement personnel et de la spiritualité mais aussi au sein de la vie quotidienne de bon nombre de personnes. Il a parlé de divers sujets spirituels très captivants et il a mis le focus sur l’importance de l’amour et de la vérité intérieure. Ce sont des thèmes, des valeurs qui parlent profondément à mon âme.

Je peux vous dire que ça a résonné en moi et ça m’a permis de me recentrer, de m’apaiser car j’avoue avoir été agacée par tout ce que je voyais depuis quelques semaines, quelques mois ou années dans ce milieu merveilleux du développement personnel, et notamment les nombreux plagiats dont j’ai été victime.

 

 

En sortant de cette conférence, je n’ai plus ressenti l’envie d’écrire ce fameux article car j’ai pris conscience que le plus important est de rester centré sur le cœur, sur l’intention, sur ce qu’on souhaite apporter aux personnes autour de nous mais aussi à soi-même.

En gros, mon égo avait envie de s’exprimer à travers cet article: est-ce que c’était de la jalousie, une blessure d’injustice qui remontait, est-ce que ces dérives étaient tout simplement le miroir de ce que je ne souhaitais pas devenir, etc ? Il y a certainement un peu de tout ça.

Dans tous les cas, tout ce que j’ai pu observer ces dernières années dans ce monde-là m’a permis de voir ce que je ne souhaitais pas devenir, de comprendre aussi certaines choses. A présent, je sais que je n’ai plus besoin de m’attarder sur ça. Je suis effectivement consciente de ces dérives et je pense que vous en êtes conscients vous aussi, pour la plupart. Alors, à quoi ça servirait d’écrire un tel article à part à remuer la merde ( désolée mais c’est ce qui a voulu sortir 🙂 ), à donner du pouvoir au négatif, à mettre en lumière ce qui ne va pas ? Oui, à quoi ça servirait après tout ?

Après cette conférence, j’ai décidé de me recentrer sur moi, sur mes désirs, sur ce que je souhaitais profondément apporter à mes clients, aux personnes autour de moi, à toutes les personnes merveilleuses qui me suivent sur Facebook et qui lisent mes articles.

De plus, ce que j’ai pu comprendre et intégrer c’est le fait que mes valeurs premières sont l’amour, la liberté, l’authenticité, la bienveillance. De ce fait, je préfère rester centrée sur ces valeurs-là qui sont essentielles à mes yeux et ainsi, ne pas rentrer dans le jeu de ces individus qui ne sont pas forcément bienveillants et dans l’amour.

 

Je me dis aussi que si des personnes vont vers ce genre de thérapeutes/coachs/psys, eh bien je dois l’accepter et arrêter de vouloir me positionner en sauveuse. En effet, cela fait partie de leur chemin de vie, des expériences à vivre pour grandir, évoluer, avancer. C’est par conséquent important de l’accepter, d’être dans le non-jugement !!! Et être dans le non-jugement ne veut pas dire qu’on accepte tout ça, c’est se dire que tout est juste et que tout a une raison d’être, d’exister.

D’ailleurs, c’est la même chose quand vous remarquez que certains de vos amis ou des membres de votre famille vont droit dans le mur et que vous voulez absolument vous mettre au travers de leur chemin pour les aider, pour les sauver… Aider une personne ne va pas forcément l’aider, ça n’est pas toujours bénéfique. Elle peut avoir besoin de cette épreuve pour apprendre, comprendre, se réaliser, atteindre un niveau supérieur de conscience.

J’ai vraiment compris, après être allée à cette conférence, que je préfère aujourd’hui me focaliser sur moi, sur vous, sur ce que j’ai envie de vous apporter, sur ce que j’ai envie de faire fleurir en vous, sur ce que j’ai envie de faire éclore dans votre vie.

Et tout cela, en incarnant qui je suis, en étant juste Laurie, avec mes qualités, avec mes points à améliorer, avec mes forces, avec mes fragilités. Je vais plaire à certaines personnes et peut-être pas à d’autres et c’est parfait ainsi. Il en faut pour tous les goûts.

Je vous parle de tout cela pour une raison. 🙂

J’ai failli me laisser aller à la colère, au jugement, à l’envie aussi d’être une sauveuse. Bref, j’ai failli donner du pouvoir à mon égo, à mes blessures, à mes souffrances. Puis, grâce aux fabuleuses paroles de Serge Boutboul, j’ai encore plus profondément intégré le principe que tout est juste, tout est parfait. Ainsi, même ces dérives-là ont une raison d’exister car si ces thérapeutes/coachs/psys/accompagnants sont présents, c’est sans aucun doute pour nous permettre de grandir, d’évoluer, de réfléchir et de nous relier à l’amour inconditionnel.

C’est à vous, à moi, à nous de faire preuve de discernement, d’écouter notre intuition et notre guidance intérieure. Ne suivons pas uniquement nos peurs, nos souffrances, nos blessures. Au lieu de cela, interrogeons-nous sur l’accompagnant que nous avons envie d’attirer à nous: qui, comment, quoi, pourquoi ?

Interrogeons-nous aussi sur toutes les sphères de notre vie: le domaine professionnel, amical, familial… Cela nous convient ou pas ? Faites un bilan de votre vie une à deux fois par an, c’est important.

Je vous invite vraiment à vous poser des questions sur vous, sur la vie. Et puis, rappelez-vous que les réponses sont en VOUS. On peut avoir besoin de quelqu’un d’autre, d’une personne neutre, pour prendre du recul et faire émerger ces réponses car il y a parfois des peurs, des blocages qui freinent. Mais elles restent en VOUS et vous seul savez ce qui est bon pour vous.

 

 

Aujourd’hui, j’ai envie de vous demander d’être dans l’authenticité à chaque minute de votre vie, soyez dans le cœur, soyez dans la justesse et ne vous laissez pas déborder par de la colère, par de la rancœur, par de la jalousie, de l’envie, des peurs

Soyez juste aligné à l’intérieur de vous et centré par rapport à ce que vous désirez au plus profond de votre cœur. Restez centré sur ce que vous souhaitez apporter au monde, aux personnes autour de vous, à la planète, aux animaux. C’est ICI que se trouve la réponse et aussi votre mission de vie.

Quand vous serez aligné à votre mission de vie, plus rien ne comptera. Vous serez sur votre chemin dans votre évolution personnelle et vous accomplirez des choses merveilleuses, grandioses.

C’est peut-être un article un peu brouillon, qui part dans tous les sens, mais en fait, c’est pas si important car il sort du fond de mon cœur. Parfois ce n’est pas simple d’exprimer par écrit ce qu’on ressent, ce qu’on vit et ce qu’on a intégré. D’ailleurs, j’ai mis 3h à trouver un titre…
J’avais tout simplement envie de partager cette prise de conscience avec vous car je pense que ça peut vous être utile.

Si vous devez retenir une seule chose de mon bavardage: soyez dans votre cœur et laissez les blessures de votre égo de côté. Soyez dans la vérité, dans l’authenticité, dans l’amour, tout simplement.

Si ça résonne en vous, c’est génial, si ça ne résonne pas, eh bien, c’est pas grave. Il y a des tas d’autres articles sur mon blog avec plein de conseils qui vont vous nourrir et vous permettre d’évoluer. Enfin, je l’espère… 😉

Vous pouvez me laisser un commentaire pour m’exprimer votre ressenti suite à la lecture de cet article. Je serai ravie de vous lire et de vous répondre.

Sur ce, je vous souhaite une belle fin de journée et à très bientôt.

Prenez soin de vous.

Laurie.

Pin It on Pinterest

Share This