Hello !

Je croise beaucoup d’entrepreneurs et d’entrepreneuses qui se demandent si, avec la conjoncture actuelle, ça vaut encore la peine de continuer à poster sur les réseaux sociaux et à partager du contenu.

Certain-e-s se posent la question d’un point de vue éthique (est-ce humain de continuer à vendre dans la situation actuelle ?), d’autres d’un point de vue pratique (parce que leurs produits/services ne peuvent se vendre qu’en présentiel).

J’ai envie de vous dire que, oui !, il faut continuer à communiquer !

Je dis bien communiquer et non vendre. Il est parfaitement compréhensible que certaines personnes soient mal à l’aise à l’idée de vendre à des personnes qui se demandent peut-être comment boucler le mois parce qu’elles n’auront pas de compensations financières à cause du confinement ou à d’autres qui ont tout simplement d’autres soucis et inquiétudes.

Toutefois, je pense qu’il est primordial de continuer à poster sur nos réseaux sociaux et à partager du contenu, et ce, malgré tout.

 

 

Pourquoi continuer à communiquer ?

 

Parce que ce n’est pas l’apocalypse

 

Quoi qu’on en dise, l’après-confinement n’aura pas des airs de films post-apocalyptiques à la Walking dead. Arrivera un moment où la vie reprendra son cours et il faudra relancer notre entreprise. Et relancer un business qui tourne au ralenti, c’est mille fois plus facile que de réanimer un business mort. Donc, autant continuer à poster sur les réseaux et partager notre contenu.

Et même si nous sommes en train de vivre une apocalypse, qui mieux que les indépendant-e-s sont mieux placé-e-s pour relancer l’économie de proximité quand la société se relancera ? 😉

 

Faut-il continuer à communiquer malgré le confinement / Laurie Audibert, Coach pour Entrepreneuses

 

Parce qu’on nous oublie vite

 

Nous sommes tellement assaillis par les informations qu’on oublie rapidement ce qu’on ne voit pas régulièrement. De ce fait, si vous arrêtez de poster, si votre audience n’a plus de nouvelles de vous pendant longtemps, elle vous oubliera vite et quelqu’un d’autre prendra votre place dans son cœur (et dans son portefeuille 😉 ).

Il est donc primordial, pour ne pas repartir de zéro ou presque, de continuer à partager notre contenu.

 

Parce que, nous aussi, nous avons besoin de pâtes et de papier-toilette

 

C’est un détail qu’il ne faut pas négliger : nous aussi avons besoin d’avoir des rentrées d’argent pour payer nos factures et remplir nos frigos, mais aussi pour payer nos impôts et nos cotisations en tout genre. Même si certaines dispositions sont ou seront mises en place pour aider les indépendant-e-s, les impôts, factures et cotisations devront tout de même être payées, quoi qu’il arrive. Et si on ne parvient pas à relancer son activité à la fin du confinement, ce sera la faillite.

C’est un aspect d’autant plus important à prendre en compte si votre activité est votre seule source de revenus.

 

Entrepreneures _ Faut-il continuer à communiquer malgré le confinement / Laurie Audibert, Coach en Entrepreneuriat Féminin

 

Parce que communiquer n’est pas vendre

 

Comme je l’ai dit plus tôt, il faut continuer à communiquer et non à vendre si l’idée vous met mal à l’aise ou tout simplement si ce n’est pas possible.

Même si la vente est la finalité espérée de la communication, la communication n’est pas la vente, mais bien de la transmission. Par notre communication, nous transmettons nos valeurs, nos goûts, notre personnalité, mais nous prouvons également notre expertise. C’est cet ensemble qui va créer de l’empathie et de la confiance chez notre audience et qui va transformer un visiteur en client.

Ainsi, nous pouvons toujours continuer à parler de nous, de nos goûts, de nos projets aussi, mais aussi à transmettre nos valeurs et nos messages encourageants. Il est révolu le temps où le client ne voulait pas s’adresser à une personne, mais à un professionnel de son domaine, à une « machine » dont le personnel n’empiète jamais sur le professionnel. Nous pouvons très bien parler de notre manière de vivre le confinement, de partager la manière dont nous nous occupons, des projets sur lesquels nous travaillons parce que tel ou tel rassemblement a été annulé…

Il ne s’agit pas de vendre (pas directement), mais bien de parler de nous, de notre savoir-faire, de notre savoir-être pour montrer à notre audience en quoi nous pouvons l’aider.

N.B. : Toutefois, si vous fabriquez des produits zéro déchet, c’est le moment de mettre en avant le papier-toilette réutilisable !

 

Parce que notre audience a besoin de nous

 

Si notre audience fait appel à nous en temps normal, c’est parce qu’elle a besoin de nous. Et bien, elle a encore plus besoin de nous maintenant.

N’oublions pas que nous sommes des expert-e-s dans notre domaine. Notre audience a encore plus besoin de nous maintenant, puisque nous ne sommes pas dans une situation normale et, en tant qu’expert-e-s, il nous appartient de montrer à notre audience comment rebondir.

En somme, c’est à nous d’expliquer à notre audience comment adapter notre domaine d’expertise au confinement.

Un autre aspect de la communication est de maintenir l’illusion que tout va bien. Cette situation de confinement est très anxiogène pour tout le monde. Tout est à l’arrêt partout et nous comptons toutes et tous sur internet pour continuer à faire tourner le monde. Mais si tout le monde s’arrête de poster, alors ça veut dire que tout va vraiment mal. C’est encore plus déprimant, vous ne trouvez pas ?

Pensez aussi aux gens sans scrupules qui vont profiter de la situation pour vendre, mais pas de manière éthique ni bienveillante ni respectueuse. De celles et ceux qui vont juste profiter du retrait des concurrent-e-s pour faire plus de fric et qui ne voient pas où est le problème de profiter de la situation pour s’enrichir sur le malheur d’autrui.

 

Entrepreneuses _ Faut-il continuer à communiquer malgré le confinement / Laurie Audibert, Business Witch en Entrepreneuriat Féminin

 

Parce que nous avons toutes et tous besoin de se changer les idées

 

Avec le confinement, il n’y a plus sortie, plus de shopping, plus de cinéma, plus de soirées au resto, etc. La majorité des gens vont donc passer davantage de temps sur internet. Nous avons la possibilité de parler d’autre chose que du Covid-19 parce que les gens en ont marre d’en entendre parler partout. Nous avons toutes et tous envie de revenir à une situation normale et voir que les entrepreneurs continuent de communiquer, c’est rassurant en plus d’être intéressant.

Il n’est pas dans notre intérêt de passer à côté de cette potentielle augmentation de notre audience.

En outre, nous aussi, nous avons besoin de nous changer les idées. Parce qu’entendre parler du Covid-19 h24, 7 jours sur 7, ça va bien 5 minutes ! Et, afin de sortir de ce marasme quasi-psychotique, nous avons deux solutions : soit s’enfermer dans un placard en attendant que ça passe, soit rester actives. On est d’accord que s’enfermer dans son placard n’a rien de constructif. Il nous reste donc la solution de rester active pour ne pas déprimer. D’où l’intérêt de continuer à s’occuper de notre business.

En revanche, si vous devez garder vos enfants et que vous ne pouvez pas travailler, la question ne se pose même pas. 😉

Idem si travailler pendant cette conjoncture vous angoisse et que vous préférez faire de la pâtisserie (ou autre), faites de la pâtisserie. 😉

 

 

Que poster comme contenu pendant le confinement ?

 

On peut diviser les publications professionnelles en 3 grandes catégories :

 

A/ L’éducation, l’inspiration

 

 

Ce type de publications sert à transmettre des apprentissages, donner des conseils, partager des expériences… Vous pouvez adapter vos conseils spécialement pour le confinement. Il s’agit, par exemple, de publications telles que :

  •     « Prendre soin de sa peau pendant le confinement »
  •     « 3 exercices simples à faire dans son salon avec ses enfants pour garder la forme »
  •     « 7 astuces pour faire des conserves de légumes pour être paré en cas d’apocalypse » (l’humour, on en a besoin en ce moment 😉  )
  •     « Créer un bureau feng-shui au pied levé pour le télétravail »
  •     « 3 conseils pour faire des gommages maison »
  •     etc.

Pensez à ce que votre audience a perdu avec le confinement et aux solutions que vous pouvez lui apporter pour « survivre ». Des solutions « système D », en somme. 😉

 

Faut-il continuer à communiquer sur les réseaux sociaux malgré le confinement / Laurie Audibert, Coach holistique pour Entrepreneuses Spirituelles

 

B/ Le divertissement

 

 

Ces publications sont un peu moins sérieuses ou ne parlent pas directement de votre entreprise, de vos produits et services. Il peut s’agir de publications telles que :

  •     La présentation des coulisses de votre entreprise
  •     Une citation inspirante/motivante/drôle
  •     Des choses un peu plus personnelles comme votre lecture du moment, votre thé préféré, votre série en cours…

 

C/ La promotion, la vente

 

 

Entrent dans cette catégorie les présentations de vos produits et services, bien sûr, mais aussi les témoignages de clients, ainsi que la présentation de vos projets en cours. Et ce genre d’articles peut être particulièrement intéressant actuellement pour montrer à votre audience que, malgré tout, vous ne baissez pas les bras. 🙂

Cette catégorisation fonctionne aussi bien pour les posts sur les réseaux sociaux ( je vous invite d’ailleurs à aller regarder la vidéo de Laurie : Les 10 erreurs à ne pas faire sur les réseaux sociaux ) que pour les articles de blog, les chaînes YouTube ou les podcasts.

Pensez aussi aux hashtags journaliers. Sur les réseaux, il existe des « journées à thème », par exemple :

  •     Lundi, on partage une citation inspirante avec #MondayMotivation #LundiMotivation #MotivationMonday
  •     Mardi, on partage des conseils (un article, des astuces, des conseils de lecture…) avec #TuesdayTips #MardiConseils
  •     Jeudi, on raconte une anecdote ou un partage d’expérience avec #JeudiConfession
  •     Vendredi, on revient sur un souvenir de notre entreprise avec #FlashbackFriday ou on souhaite un bon weekend avec #VendrediSoir
  •     Samedi, on pose une question ou on partage une réflexion avec #SaturdaySocial #SamediSondage

Il existe des hashtags spécifiques par domaine, il suffit de chercher un peu pour les trouver. N’hésitez pas non plus à créer les vôtres.

Si vous offrez des services en présentiel comme des formations et conférences, pensez éventuellement à les donner en ligne. Il existe différentes plateformes comme Zoom ou Skype qui vous permettront de faire des vidéoconférences. Notez tout de même que Skype n’est pas très stable dès qu’il y a plus de trois personnes en même temps. Pour les vidéoconférences de plus de trois personnes, préférez Zoom.

Les deux plateformes proposent des services de bases gratuitement.

Voilà, j’espère que ça vous aidera ! ^_^

Prenez soin de vous. 🙂

 

Virginie / Prom'auteur

Virginie

Prom'Auteur

J’écris depuis plus de 20 ans et je suis autrice indépendante depuis 2014. Grâce à mon expérience, j’aide les écrivains et les écrivaines à réaliser leurs rêves d’écriture et de publication comme j’ai réalisé les miens.
 
Découvrez mes conseils et prestations sur mon site Prom’Auteur
 
Mon compte Twitter : https://twitter.com/PromAuteur
 

 

6 Etapes pour bâtir une entreprise alignée, vibrante et florissante !

 

Au programme de ce webinaire :

- 6 étapes fondamentales pour développer une entreprise prospère et 100% alignée à votre être, à votre mission de vie.
- 7 erreurs à éviter à tout prix !
- 8 points essentiels pour réussir votre business !

 

Votre adresse mail est enregistrée dans un fichier informatisé. En indiquant votre adresse mail, vous acceptez de recevoir notre cadeau et nos offres personnalisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en nous adressant un mail et à travers les liens de désinscription.

Votre cadeau vous attend dans votre boite mail ! Pensez à regarder dans vos spams et indésirables. si vous ne l'avez pas reçu, contactez-moi à contact@laurieaudibert.com

Pin It on Pinterest

Share This